Reconversion : Le concept
Reconversion : Les prémices du concept
décembre 1, 2020
Reconversion : En vrai, ça démarre quand ?
décembre 1, 2020

Reconversion : Le concept

Menu indonésien

Après avoir pris la décision de me lancer, il m’a paru sage de me faire accompagner dans le parcours de création, de manière à sécuriser l’approche et surtout la couverture de tous les domaines indispensables dans ce processus d’entrepreneuriat : financement, assurances, structure juridique, business plan… soit autant de sujets qui, bien que très éloignés de la nature intrinsèque du projet, sont essentiels pour mener un projet solide et pérenne.

J’ai choisi de m’orienter sur une association spécialisée dans l’entrepreneuriat au féminin, Action’Elles pour d’une part le réseau qu’elle pourrait m’apporter mais également les différents thèmes de formation qu’elle proposait, comme notamment le Parcours Création.

J’ai également entrepris de travailler avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat pour bénéficier d’un autre regard et d’autres conseils.

Bien m’en a pris car durant tout ce parcours et grâce aux nombreux échanges avec des avocats, experts comptables, chefs d’entreprise,… mon projet a considérablement évolué : il s’est affiné, précisé et structuré de manière beaucoup plus concrète.

Je vous fait grâce des étapes, des montages et démontages de business plan, du nombre infini d’allers-retours et de changements d’avis sur le fait d’investir ou non dans un local dès le démarrage, de partir sur une offre traiteur et/ou de petite restauration sur place…

A l’approche du démarrage, il est temps d’aller de l’avant et de vous dévoiler le concept abouti… même si, que ce soit en raison du contexte actuel ou de l’expérience sur les premières semaines de fonctionnement, des ajustements seront assurément nécessaires…


Papilles nomades, c’est… une offre
  • Des recettes à  base de fruits et légumes locaux et de saison prêts à consommer pour les consommateurs soucieux de manger local, sain et sans passer un temps considérable en cuisine.
  • Un mariage de primeurs avec des saveurs du monde afin de disposer d’un large éventail de parfums pour renouveler l’offre régulièrement et ainsi entretenir surprise et plaisir à chaque dégustation.
  • Une offre pour les repas du soir, disponible en click & collect.
Et concrètement, ça se traduit comment ?
  • Chaque jour, à partir d’une sélection des primeurs de saison, élaboration de préparations salées et sucrées.
    • les recettes salées conviennent en plat unique ou en accompagnement d’une pièce de viande ou de poisson selon affinité du consommateur,
    • les recettes sont réalisées dans une démarche flexitarienne : principalement végétariennes, certaines recettes pourront toutefois contenir poisson et viande,
    • les pâtes à tarte utilisées sont 100% maison et mixent différentes farines, épices et condiments.
  • Chaque jeudi et vendredi, possibilité de commander un plateau Apéritif Dînatoire pour 2 à  8 personnes.
  • Chaque mois, une formule mystère est proposée ; composée d’une entrée, d’un plat et d’un dessert, elle met à l’honneur une destination mystère.
  • En complément, sont proposées des boissons du monde soft de création Papilles Nomades.
  • C’est également une offre sur mesure pour vos événements privés ou professionnels : que ce soit autour d’un thème précis (pays, épice, ingrédient…) ou dans un format particulier (buffet, pique-nique, …) je réponds à vos envies en élaborant des menus totalement sur mesure.

Grâce à un module de clic & collect en ligne, vous pourrez commander, du lundi au vendredi, avant 11h pour un retrait sur un point de vente situé dans le 3ème arrondissement de Lyon à partir entre 17h30 et 19h30.

Un site web (ouverture prochaine) et toujours plein d’infos sur Instagram et Facebook vous permettront de suivre l’actualité de Papilles nomades, de choisir et commander vos menus.


Est-ce votre petite voix que j’entends souffler cette excellente question, autour de la cohérence entre locavore et saveurs du monde ? C’est un vrai sujet, dont je suis consciente et auquel j’ai prévu de m’atteler.

Comment ?

En sélectionnant avec soin les produits du monde que je vais utiliser : d’une part, je vais chercher en premier lieu à travailler avec des producteurs français d’épices, comme le safran, la spiruline… quand cela sera possible et d’autre part, en choisissant des importateurs travaillant dans une démarche éthique vis à vis des pays producteurs : respect de la culture et de l’environnement local, respect des femmes et hommes travaillant sur ces exploitations et soutien ou financement de projets culturels et associatifs locaux.

Une autre question me tient à coeur, celle de l’emballage, que je souhaite écologique, si possible réutilisable et a minima recyclable. Là encore, mon objectif est de choisir des contenants de fabrication française et de privilégier des pots et emballages durables, comme ce bee wrap confectionné par l’atelier de Rose Concarneau.

Afin de soutenir cette démarche éthique et responsable dans le choix des épices et des contenants, j’ai prévu de mener une campagne de financement participatif, à laquelle vous pourrez contribuer si vous le souhaitez et bénéficier en remerciements de tout un ensemble de surprises originales, gourmandes et/ou utiles ;).
Rendez vous la semaine prochaine, pour en savoir plus…


En attendant, si vous souhaitez des précisions, contactez moi, sur le blog, via FB ou Instagram !

Prochain épisode, le compte-à-rebours avant le démarrage !